Loustik

Share

Les Aventures de Loustik

Tome 1 : ma vie de chiot commence !

CADEAU

Chapitre 1 : ma naissance,

ma rencontre avec ma famille !

chapitre 1

Je viens de quitter mon petit nid douillet où j’ai grandi jusqu’à présent…

Me voilà sorti d’un endroit chaud et confortable, le ventre de ma maman, pour naître dans ce monde dont j’aurais tout à découvrir …

J’ai un peu froid, j’ai peur,  mais je suis toujours au chaud sur une couverture épaisse et toute douce et j’entends encore le cœur de maman, puisque je suis tout contre elle, je sens la chaleur de mes frères et sœurs et nous sommes tous paisiblement installés les uns contre les autres, c’est rassurant de ne pas être seul.

Tout comme moi, ils poussent des petits cris et gémissent, on découvre tous ensemble notre voix, se sentir vivant est une sensation incroyable !

Pendant les premiers jours, ma vie est faite de tétées et de siestes, c’est tellement fatiguant de vivre, le moindre effort que je fournis pour bouger m’épuise, je rampe sur la couverture, je sens bien mes pattes, je pourrais m’en servir mais pour le moment c’est trop difficile…

Il n’y a que maman qui me pousse pour me mettre un peu debout quand elle fait ma toilette, elle vérifie que tout va bien pour moi mais ne me force pas à rester debout trop longtemps, ce que j’apprécie grandement. Chacun notre tour, elle nous attrape par la peau du cou, nous place devant elle, nous lèche pour nous laver, moi je préfère me dire qu’elle m’embrasse tendrement, je chéris chaque instant passé avec elle et je les trouve toujours trop court. Ma toilette terminée elle me pousse doucement avec son museau, m’obligeant ainsi à faire quelques timides pas pour laisser ma place à mon frère ou ma sœur.  Chaque fois je pleure un peu, elle me lèche alors le visage pour me faire comprendre qu’elle est là tout à côté mais qu’il faut qu’elle s’occupe des autres.

Je le comprends mais je suis triste tout de même, parfois j’aimerais être seul au monde avec Maman !

J’ouvre les yeux pour la première fois,  tout est flou pour le moment et comme je ne connais encore rien de ce monde, je ne sais pas ce que je regarde, je distingue quand même maman puisque je reconnais en tout premier son odeur et après quelques temps je sais la reconnaître même quand elle s’éloigne de moi, de nous.

Je n’aime pas ne pas le sentir contre moi et je suis heureux quand enfin elle revient nous voir et nous offre son ventre pour nous nourrir.

On est si bien contre elle et ça fait tellement de bien de manger. On se bouscule pour être le premier à se blottir contre elle et boire un bon lait chaud. Une fois rassasié, elle prend le temps de faire notre toilette et ensuite on fait un gros câlin et on s’endort tous ensemble, c’est un moment unique qu’on chérit plus que tout !

Ma vie se résume,  pour mes premiers jours d’existence, à dormir, me nourrir et à faire des câlins.

On commence à se mordiller pour jouer et parfois même ça fait un peu mal alors Maman s’en mêle et nous fait comprendre que jouer n’est pas faire mal aux autres, après quoi une sieste est bien méritée car … nous sommes tous fatigués de cette aventure que nous partageons : la vie !

Maman sent bon,  elle nous berce et nous fait entendre le son de sa voix avec différentes intonations, tantôt plaisante, tantôt punitive quand on s’éloigne trop ou que le mordille un peu trop fort notre frère ou notre sœur par exemple, nous ne courrons pas encore mais nous roulons, rampons hors de son champ de vision et elle n’aime pas qu’on s’éloigne de notre couverture,  je ne sais pas pourquoi d’ailleurs mais je le comprendrais peut-être plus tard quand j’aurais un peu grandi. 

Quand Maman se fâche, elle vient nous chercher, elle prend notre petit cou dans sa gueule et nous replace sur la couverture près d’elle et de nos frères et sœurs, elle a raison, on est si bien et on a bien chaud ensemble les uns contre les autres.

Il nous tarde d’aller explorer un peu l’environnement qui nous entoure mais chaque chose en son temps alors nous revenons sur notre aire de jeu, de repos et de repas et nous glissons doucement dans les bras de Morphée les uns contre les autres et parfois même les uns sur les autres …

De temps en temps, il y a des grandes personnes qui viennent nous voir, ils nous caressent et nous parlent, ils sont gentils et font de très beaux câlins ! Je les avais déjà remarqués depuis le début mais je n’arrive qu’à vraiment bien les voir que maintenant, ma vision s’est nettement améliorer et c’est tant mieux. Il y a des tas de formes,  des couleurs partout autour de nous et il me tarde d’aller les renifler pour me faire une idée précise de ce que c’est, du moins j’espère y arriver car pour le moment mon flaire ne sent que peu de choses : Maman, mes frères, mes sœurs, la couverture… Ils sont très gentils ces humains  la plupart du temps, mais parfois ils nous prennent notre Maman et l’emmènent loin de nous pendant très longtemps, cela nous rend triste, on pleure et on a peur et on se demande toujours si Maman va revenir près de nous.

Elle a l’air d’ailleurs ravie de partir avec eux ce que je ne comprends pas, les autres non plus d’ailleurs. Une femme reste avec nous pour nous surveiller, elle vient s’asseoir près de nous et nous fait des câlins pour nous rassurer, c’est agréable et amusant d’ailleurs, on la mordille un peu, on roule sur la couverture et on l’entend s’exprimer « haha », je ne sais pas ce que c’est mais elle a l’air heureuse alors nous le sommes aussi.

Nous nous endormons avec la peur au ventre d’être abandonné,  mais heureusement Maman revient toujours et elle est tout aussi contente que nous de nous retrouver, nous voilà tous heureux  d’être à nouveau réunis.

Parfois ce n’est pas maman qui s’en va, mais l’un d’entre nous, maman nous rassure en nous léchant, nous prenant entre ses pattes pour nous rassurer et ça marche très bien, on s’endort paisiblement et à notre réveil, notre petit frère ou notre petite sœur est de nouveau parmi nous et on est heureux alors on se taquine un peu, on joue, on se mordille, on roule sur notre couverture qui sent bon et qui est douce à souhait !

Vient le jour où c’est moi qu’on emmène loin de Maman et de ma famille. J’ai horriblement peur et je me fais entendre, je pleure, je crie le plus fort possible mais Maman aboie pour me faire comprendre qu’il faut y aller, inutile de pleurer et d’avoir peur tout ira bien. Je me sens être soulevé du sol et j’atterris dans les bras de cette dame qui me blottit contre elle pour me rassurer.

Elle me caresse et me pose délicatement un bisou sur le museau, une sensation très agréable, nouvelle certes mais qui me rassure. Je suis bien dans ses bras, à tel point que je me laisse aller, je pose tout mon poids sur son bras et me laisse bercer.

On quitte la pièce où pour le moment j’ai passé ma vie, curieux je me redresse et je regarde partout. Il y a du bruit, des formes, des couleurs et d’autres personnes qui s’agitent autour de moi.

A tour de rôle, ils viennent me caresser, me faire un bisou…

Pourquoi ai-je eu si peur ? C’est très agréable cette sensation d’être aimé par les autres.

On me pose maintenant sur quelque chose de très froid, l’instant où je quitte les bras de la dame, je me sens tomber dans le vide, j’ai peur, affreusement peur mais elle me parle doucement pour me rassurer puis j’entends « 850 grammes ». Je ne sais absolument pas ce que cela veut dire, mais je quitte enfin cette plateforme froide et je me blottis à nouveau contre elle qui me fait lécher quelque chose sur son doigt, ‘Miammm’ que c’est bon !!! 

Jusqu’à maintenant je n’ai bu que le lait de Maman qui est déjà délicieux mais cette sensation différente, fraîche est très agréable. Il me semble avoir entendu ‘yaourt’ mais je ne sais ni ce que c’est ni si j’ai bien compris, peut-être plus tard ce mot me sera confirmé par une prochaine visite.

Cette gentille dame continue à me dorloter, me caresser, me faire des bisous tout doux, elle me parle doucement, me dis que je suis beau et bien sage et que maintenant il faut retourner voir Maman.

Youppiii !! Même si j’ai , outre la peur que j’éprouvais au début et cette sensation froide sous mes pattes, passé un bon moment, il me tarde d’aller auprès de ma mère et de lui raconter comme je peux l’aventure que je viens de vivre. J’espère qu’elle se reproduira bientôt et qu’à nouveau je goûte à cette nourriture qui était vraiment excellente !

Nous traversons donc la maison, tous les autres humains viennent me faire un petit câlin  et je rejoints Maman et ma famille, la dame me fait un bisou, me repose près de Maman et lui dit « Larry a été sage et il va bien Fifille, bravo tu es une bonne maman !  »

Maman a l’air contente, elle fait un bisou à la dame à son tour, m’attrape par le cou, me blottis contre elle, je gémis, j’essaie d’aboyer pour lui expliquer ce que j’ai vécu, elle me regarde tendrement, me lèche pour me faire comprendre qu’elle a compris et je suis aux anges.

Ensuite elle me pousse doucement, s’allonge et m’invite à faire quelques pas vers son ventre,  il est l’heure de la tétée, mon moment préféré, cette aventure m’a ouvert l’appétit et je ne suis pas contre me blottir contre Maman.

 

Le repas terminé, mes frères, mes sœurs, Maman et Moi, nous nous endormons paisiblement, les uns contre les autres, bien au chaud et dans ce sentiment de sécurité qu’on chérit par-dessus tout.

 A notre réveil notre aventure recommencera, qu’allons- nous découvrir, vivre ou ressentir… 

Nous ne le savons pas mais nous avons hâte et soif d’aventure !

Naissance

Vous pouvez acheter le livre en version imprimé ici :

CADEAU : un marque-page unique !

https://doudouedition.fr/produit/loustik-tome-1-vie-de-chiot-commence-2/

Dédicace personnalisée à ajouter pour 3 € !! ici :

https://doudouedition.fr/produit/dedicace/

Vous pouvez acheter le livre en e-book pdf ici :

https://doudouedition.fr/produit/loustik-tome-1-vie-de-chiot-commence-pdf/

Vous pouvez acheter le livre en e-book EPUB ici :

https://doudouedition.fr/produit/e-book-loustik-tome-1-ma-vie-de-chiot-commence-epub/